Lundi 25 octobre 2010 1 25 /10 /Oct /2010 17:11

Participation au jeu d'écriture et de dessin de ff du blog Le Balisier des Couleurs, pour la communauté over-blog : l’arbre-à-mots.

Ff nous propose un mot et on écrit ou on dessine ce que nous inspire ce mot.

Donc voici mon texte sur l'Epouvaffreux et en dessous vous trouverez la belle réalisation de Ff que j'aime beaucoup et chez  Annielamarmotte une autre illustration intéressante égalemment de mon épouvaffreux, à voir.

 

L'épouvaffreux : 

L’épouvaffreux se levait tous les soirs avec enthousiasme et bonne humeur.  Il se réveillait à la tombée de la nuit, prêt à travailler, nuit après nuit, il devait faire peur, donner froid dans le dos, faire écarquiller les yeux et effrayer les petits humains dans leur sommeil. Le cauchemar était sa spécialité.

Il ressemblait à un vieux draps gis-noir un peu déchiré, un peu troué, poussiéreux, d’une hauteur d’homme, avec deux yeux émeraude qui étincelaient dans le noir, un regard perçant pour faire peur, un halo de fumée grise et blanche pour le mystère. A chaque apparition il poussait un cri perçant vous glaçant les os, déchirant la nuit, vous réveillant en sursaut, puis il passait à un autre dormeur.

Il s’insérait dans les rêves des petits et des grands pour faire peur, pour les transformer en cauchemar, chaque nuit. Il n’aimait pas trop ça mais c’était son devoir, sa condition, son destin. Il travaillait à effrayer les gens et s‘en accommodait en tant ordinaire mais il détestait une nuit dans l’année : la nuit d’Halloween.

A Halloween, il fallait faire peur pour de vrai, au coin d’une ruelle, au coin d’un bois, ou d’un couloir sombre, peu importait mais il fallait que ce soit dans la vraie vie. Terminé, la vie onirique, bienvenue dans la vraie vie, et il détestait ça. Voir les gens mourir de peur dans un rêve, ça pouvait aller mais en live ça lui posait des problèmes de conscience, alors il y allait mollo, il ne sortait pas le grand jeu, pas de cris, pas de grands gestes, une ombre qui passe, et puis c’est tout. Et cela marchait tellement bien, que les gens n’étaient même pas sûrs de l’avoir vu et pensaient généralement que ce n’était qu’une ombre bizarre ou l’effet de leur imagination. Et l’épouvaffreux était satisfait, pas de panique, pas de terreur, il avait bonne conscience, dans la vraie vie il y avait déjà pas mal d’ennuis, pas besoin d’en rajouter avec des vieux draps poussiéreux !

 

Voici le dessin de Ff pour mon Epouvaffreux : une belle et sympathique collaboration !  

 

 

prPatchouli

 

 

Bonne fête d'Halloween à tous !

Par Patchouli - Publié dans : Arbre à mots - Communauté : L'Arbre à Mots
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Je suis un mammifère humain, et vous ?
  • : Je suis un mammifère humain, et vous ?
  • : Blog d'un mammifère humain vivant en milieu urbain avec un autre mammifère humain et deux gentils monstres à pattes de types canins et quelques végétaux sympathiques...
  • : Cuisine Environnement Nature animaux écriture Divers
  • Contact

Recommander

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés